Mars 2012, la transition à l’honneur dans le livre-anniversaire de la revue S!lence

« L’écologie en 600 dates »*, c’est le nom choisi par la revue S!lence pour son livre évènement publié en mars 2012 à l’occasion de son trentième anniversaire et co-édité avec le Passager Clandestin. La revue référence de l’écologie radicale et des alternatives, bible de celles et ceux qui, comme il est écrit joliment sur son site, « agissent un peu pour changer beaucoup », a en effet vu le jour en 1982. Trente après, l’occasion était belle de revenir sur quelques dates clés qui ont marquées l’histoire de l’écologie.

Parmi celles-ci, S!lence a choisi de s’arrêter sur 2005 et le mouvement des Villes en Transition, né en 2005 dans petite anglaise, à Totnes.

Comme le souligne Luc Semal et Mathilde Szuba, qui signent l’article dans ce livre-anniversaire, « Depuis 2005, des dizaines puis des centaines d’intitiatives locales de transition ont été fondées dans le monde. Le Transition Handbook (publié en 2008 et co-traduit en 2010 par S!lence) a été dans plusieurs pays un succès de librairie. Toutefois le groupe de Totnes [dont est issu le fondateur du mouvement Rob Hopkins] insiste volontier sur un point capital: ce qui s’est passé là depuis 2005 n’a pas vocation à être reproduit à l’identique en tous les lieux. C’est à chaque groupe local de s’approprier la méthode, de l’amender, de l’améliorer ou de l’hybrider…« . Dans De la dépendance au pétrole à la résilience locale, les deux auteurs rappellent très justement que « la transition est une méthode résolument inclusive et apartisane, mais pas nécessairement apolitique, tant les diagnostics et les propositions qui en découlent s’avèrent radicaux« .

Des faits et des pratiques qui continuent aujourd’hui d’irriguer l’écologie alternative

Cet ouvrage dresse un véritable panorama de tout ce qui a compté, compte et comptera dans la construction de l’écologie et de la culture écologiste et où les initiatives qui sont aujourd’hui au cœur de la réflexion des villes en transition, foisonnent : première coopérative, marche du sel de Gandhi, objection de conscience, Greenpeace, fermes bio, Théâtre de l’opprimé, réflexions d’Ivan Illich ou d’Hervé Kempf, écoféminisme, abandon de l’extension du camp militaire du Larzac, manifestations géantes contre les missiles nucléaires, Brigades de paix internationales, lycées autogérés, catastrophe industrielle de Bhopal, Confédération paysanne, rapport Brundtland, assassinat de Chico Mendès, systèmes d’échange local, mort de Superphénix, Quartier Vauban en Allemagne, protocole de Kyoto, premier forum social mondial à Porto Alegre, déboulonneurs, commune de Segonzac… Autant de faits marquants qui continuent aujourd’hui irriguer l’écologie alternative et la pensée radicale mise en pratique au quotidien par celles et ceux engagés dans des actions de transition, dans leur ville ou leur quartier.

La revue Silence nous livre ici avec l’aide d’une soixantaine de contributeurs et contributrices -Pierre Rabhi, Yves Cochet, Serge Latouche, Isabelle Stengers (Philosophe), José Bové, Geneviève Azam (Attac) et bcp d’autres- un inventaire en 600 dates, forcément subjectif, de lectures, films, chansons, campagnes militantes et évènements divers, qui ont joué un rôle dans la construction de notre réflexion et d’un nouvel imaginaire collectif.

« L’écologie en 600 dates » bénéficie d’une offre de lancement sous forme d’une souscription. A partir de 10 personnes souhaitant acheter « L’écologie en 600 dates », Le Passager Clandestin, co-éditeur de l’ouvrage, propose le prix du livre à 9€ au lieu de 12€, prix de vente en librairie à partir de mars 2012. Si vous souhaitez bénéficier de cette offre, laisser un message sur ce blog.

Publicités

6 réflexions sur “ Mars 2012, la transition à l’honneur dans le livre-anniversaire de la revue S!lence ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s