Un petit pas pour l’urbainculteur, un grand pas pour la culture sur toit à La Générale

Pour les tintinophiles, il y avait « On a marché sur la lune ».
Pour les jardiniers et autres agriculteurs urbains, il y aura désormais « On a cultivé sur le toit de La Générale » !

Dimanche 12 avril, ce fut donc un petit pas l’urbainculteur mais un grand pas pour la culture sur toit dans le 11ème arrondissement.

Dès 10h du matin, à grands renforts d’allers-retours entre les 4 étages séparant le rez-de-chaussée de la Générale et son toit, une dizaine de personnes se relayait pour monter palettes, seaux de terre, arbres fruitiers et autres pièces de bois.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur le coup des 12h00, l’atelier rempotage des arbres fruitiers de Thomas, à l’origine de l’association de Vergers Itinérants battait son plein tout comme celui des semis animé par Véra de Vergers Urbains.
Pendant ce temps là, le toit entamait sa mue, pour voir se dessiner petit à petit un jardin en palettes, changeant définitivement le visage de cet espace.

En milieu d’après-midi, les premières pelletées de terre entre les palettes disposées en damier étaient jetées et  vers 18h00, le potager-verger expérimental de La Générale devenait enfin réalité !
Au même moment, le soleil inondait le toit, ses derniers rayons  se glissant entre les branches des 150 petits arbres fruitiers dressés fièrement vers le ciel parisien.

Dans le 11ème arrondissement, l’aventure ne fait que commencer, alors tenez vous prêt à embarquer pour vivre des sensations aériennes fruitières et potagères incomparables !

Photos : Antoine Lagneau - Sébastien Goelzer

L’agriculture urbaine se hisse sur le toit de La Générale le 12 avril

Depuis trois mois, des collectifs, des associations, des habitants, des porteurs de projet, tous réunis autour de l’agriculture urbaine.. ont lancé un vaste travail en lien avec la prochaine modification du plan d’urbanisme de Paris (PLU).
Objectif  : identifier les levier, les ressources mais aussi les freins rencontrés  pour la mise en place d’initiatives et d’expérimentations afin de proposer aux élus et services techniques des collectivités de co-constuire la ville comestible de demain et rédiger un mémoire collectif destiné à la consultation publique du PLU qui démarrera au cours du printemps.

Dimanche 12 avril, après la réflexion, c’est donc l’heure du passage à l’action ! La Générale, 14 avenue Parmentier dans le 11ème, haut lieu de toutes ces cogitations va donc devenir un espace d’expérimentation grandeur nature de l’agriculture urbaine sur les toits.

Dès 10h, les portes seront donc ouvertes à toutes celles et tous ceux qui souhaitent découvrir un lieu unique dans le 11ème arrondissement.
Au programme de la journée : construction de palettes, installation d’un verger aérien, de structures potagères, d’une ruche…. sous forme de chantier collaboratif avec Vergers Urbains, le collectif Babylone, Quartiers en Transition, Graine de Jardins, Verger Mobile et Toits Vivants.

12AVRIL2015-716x1024
Pour y participer, 1€ symbolique sera demandée à chacun pour devenir adhérent et soutenir La Générale.
Autres contributions utiles : l’apport de palettes, cagettes, cartons, déchets organiques, terre, compost et lombrics sera bienvenu !

La journée se conclura par un apéro concert à partir de 18h

Dimanche 29 mars, l’agriculture urbaine bat La Générale !

Alors que la municipalité parisienne multiplie les appels à projets, à l’image de « Réinventer Paris », pour inciter les parisiens à, selon ses propres termes, « co-construire la ville », Vergers Urbains, Ville Ouverte,  Graine de Jardins, Quartiers en Transition, La Générale, le Collectif Babylone et Miel de Quartier réunissent les acteurs de l’agriculture urbaine pour imaginer la Cité comestible de demain.

Ces associations et collectifs invitent habitants, associations, collectifs, porteurs de projet, urbanistes, architectes… dimanche 29 mars à partir de 15h00 à La Générale (14 avenue Parmentier dans le 11ème, M° Voltaire, Ligne 9)   pour prolonger le travail du 28 janvier dernier et rédiger un document d’interpellation à destination des éluEs ainsi que le mémoire pour la consultation publique du PLU parisien

La journée débutera par un rapide rappel des objectifs autour de ce projet collaboratif avant de passer à la finalisation de l’écriture des propositions du mémoire destiné à la consultation publique du PLU parisien .En parallèle, un espace « Coin à idées » sera ouvert pour là aussi finaliser le document d’interpellation à l’attention des élus, qui aura une vocation de « Manifeste ».

En fin de journée, un nouvel évènement sera dévoilé qui se déroulera le dimanche 12 avril prochain, sous forme de chantier participatif.  A la clé, la création  d’un espace en agriculture urbaine sur un toit de Paris… mais… surprise sur la localisation de ce lieu !

A 18h00, la projection d’un film conclura cette journée et sera suivie à 19h d’un pot avant de partager,  dès 20h00, un diner locavore composé de produits franciliens et préparé par par Ivanne et Sidonie, deux membres du collectif de La Générale, cuisinières hors pairs !
Ce diner comprendra une entrée, un plat et un dessert :
Fritatta de Vichères aux accents calabrais-salade de La Croix ; Gnocchi à la façon de Nogent-le-Rotrou- Petits légumes du marché ; pomme fourrée au four de la Dame de Riantssera le tout proposé au prix de 10€. Pour y participer, un mail peut être envoyé à : agriculture.urbaine.idf@gmail.com

Photo Sébastien Goelzer
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 435 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :