Chaudron de compote de pommes

Mardi 30 septembre, Disco Bôco Lôco cuisine à ciel ouvert dans le 18e

Mardi 30 septembre à partir de 16h30 et jusqu’à 20h, Disco Bôco bldbLôco propose sur le parvis de la Halle Pajol dans le 18ème, un grand atelier cuisine collaboratif et festif au son d’un jazz band qui rythmera la soirée, en partenariat avec l’AMAP HSBC.

Avec cet atelier à ciel ouvert, Disco Bôco Lôco continue son périple dans le 18ème après avoir débuté au mois de mai avec le Festival de l’agriculture sa tournée des popotes. L’étape finale doit amener le collectif à l’ouverture d’un café associatif dans le 18ème, café dédié à l’alimentation et à l’agriculture.

Trait d’union avec les initiatives agri urbaines de La Chapelle

Disco Bôco Lôco, c’est aussi une rencontre, celle de deux collectifs, Bôco Lôco et Disco Boco. Partageant les mêmes désirs, ils ont choisi de s’associer pour que chacun se nourrisse des compétences de l’autre.

Les bocaux de compote de Disco Bôco Lôco
Les bocaux de compote de Disco Bôco Lôco

La démarche de Disco Boco et de Bôco Lôco s’articule autour d’une idée partagée : développer une approche pédagogique, sociale et qualitative de l’alimentation.

L’exploration de ce thème est  déclinée de manière plurielle par les deux collectifs suivant leur propre  expérience et originalité liées à leur projet.

Cette pluralité dans les actions imaginées de part et d’autre permet d’enrichir les réflexions de chacun.

Le café associatif, c’est donc une envie de nature et de culture qu’elle soit artistique, alimentaire, culinaire, agricole bien sûr mais surtout plurielle. C’est encore une fenêtre ouverte sur un quartier, sur un imaginaire, celui de ses habitants. C’est enfin un espace en forme de trait d’union avec les initiatives agri urbaines de La Chapelle (notamment celles initiées par Vergers Urbains), quartier du 18ème arrondissement de Paris. 

Un ingrédient magique…

L’ingrédient magique de Disco Bôco Lôco ? Des bocaux de fruits et de légumes d’Île-de-France confectionnés sur place, à savourer dans le café ou à emporter chez soit.

…avec et pour les habitantEs
Cette recette vous ouvre l’appétit ? Alors n’hésitez pas, rejoignez nous  dans cette aventure culinaire, agricole, culturelle, ludique et écolo, vos idées et vos ingrédients sont les bienvenus !

Si vous souhaitez discuter, donner votre avis, suggérer des activités, rencontrer les Disco Bôco Lôco… un mail  :  lesbocoloco@gmail.com
Et pour suivre Disco Bôco Lôco au jour le jour ou presque : quartiersentransition.wordpress.com ou villecomestible.org

FUC2014-web

Le Festival des Utopies Concrètes s’engage pour le climat les 27 et 28 septembre

Samedi 27 et dimanche 28 septembre 2014 de 10h à 18h, la troisième édition de la Zone des Utopies Concrètes se tiendra le long du Quai de Seine, à quelques pas de la place Stalingrad dans le 19ème arrondissement avec Alternatiba et le Collectif pour une Transition Citoyenne.

FUC Flyier légerCette année, la dynamique Alternatiba irriguera cet événement organisé par le Festival des Utopies Concrètes, faisant du climat et des alternatives la thématique de ces deux jours. Plus de 80 association et collectifs seront présents au cours de ces deux journées rythmées par  de nombreux ateliers pratiques.

Climat, transition écologique et permaculture

La Zone des Utopies Concrètes accueillera également une dizaine de débats autour du climat, de la transition et de la permaculture :

Samedi 27 septembre :

De 14h à 16h, sur la Péniche Antipode :
Les alternatives concrètes locales, débat présenté par le Mouvement des Objecteurs de Croissance (MOC) avec Michel Lepesant, co-fondateur du projet de monnaie locale "la Mesure" à Romans (26)

De 14h30 à 16h30, sous le Grand barnum
 "Quelle place pour un média dans la lutte contre le changement climatique ?" ; débat avec les AmiEs de Reporterre en présence de Hervé Kempf, fondateur du site reporterre.net et Barnabé Binctin, journaliste à Reporterre

De 16h30 à 17h45 sous le Grand barnumFUC2014-web
Présentation par Jean-Paul Jaud de son projet de nouveau film "Libre", autour de la transition énergétique dans le monde

De 17h45 à 19h30 sous le Grand barnum
"Transition et permaculture, les utopies concrètes du 21ème siècle ?" avec Agnès Sinai pour la sortie du livre en version française de David Holmgren, " Permaculture, Principes et pistes d’action pour un mode de vie soutenable " aux Editions Rue de l’Echiquier ; Christophe Bonneuil pour le  livre de Rob Hopkins, "1001 initiatives de transition écologique" aux Edition du Seuil ; Antoine Dupouy de l’association de permaculture Brin de Paille et unE représentantE du Mouvement des Villes en transition

Dimanche 28 septembre, les deux débats de la journée seront consacrés au climat  et l’organisation de la mobilisation jusqu’au sommet de la COP 21 en 2015.

Le Festival des Utopies Concrètes (FUC), lieu de rencontres multiformes regroupe plusieurs collectifs, associations et coopératives impliqués dans la transition et les initiatives locales. Moment de convergence du FUC, la Zone des Utopies Concrètes  regroupe chaque année celles et ceux qui imaginent et agissent pour l’émergence de nouvelles alternatives sur nos territoires.

La Zone des Utopies Concrètes et le FUC invitent tout-e-s citoyen-n-e-s, organisations ou collectifs à participer au lancement de la mobilisation internationale de 2015, année de la 21ème conférence onusienne sur le climat (COP21) organisée près de Paris, sur l’aérodrome du Bourget en novembre 2015.

IMG_0771

13 septembre, opération Vigie Nature au jardin partagé Baudelire

Samedi 13 septembre, à partir de 14h, le jardin partagé Baudelire, 27 rue Baudelique dans le 18ème, accueillera une opération de sciences participatives proposée par l’OPIE (Office pour les insectes et leur environnement).

Petits et grands sont invités (en amenant si possible un appareil photo) à venir observer, identifier et photographier insectes et plantes pour un inventaire grandeur nature du jardin. Cet atelier est gratuit et se déroulera jusqu’à 18h.Affiche_antoine_bourdonv2

Cette animation qui s’inscrit dans le cadre du programme Vigie Nature propose à chacun de contribuer à la recherche en découvrant la biodiversité qui nous entoure. Initié il y a plus de 20 ans, le programme Vigie-Nature s’est renforcé depuis avec le suivi de nouveaux groupes : les papillons, chauves-souris, escargots, insectes pollinisateurs, libellules, plantes sauvages des villes….

En offrant aux scientifiques des données de terrain essentielles, dans toute la France, les observateurs volontaires participent ainsi à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité ordinaire et sur ses réponses face aux changements globaux (urbanisation, changement climatique…).

A l’heure où de nombreuses études scientifiques ne cessent de mettre en avant la disparition des insectes, notamment en raison de utilisation des pesticides, et au moment où le besoin de nature en ville semble prendre de plus en plus d’importance, cette opération Vigie Nature s’inscrit donc une volonté de sensibilisation pour mieux connaitre le rôle de la biodiversité en milieu urbain.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 385 autres abonnés

%d bloggers like this: