1er décembre : Projets inutiles, la victoire est possible ! Avec Reporterre et Agir Pour l’Environnement

Au Testet comme à Notre Dame des Landes, à Gonesse comme à Roybon, à Bure et sur le Lyon Turin, les batailles contre les projets inutiles deviennent centrales. Alors que les luttes s’intensifient et remportent des vrais succès, Reporterre et Agir Pour l’Environnement organisent une Rencontre lundi 1 décembre : « La victoire est possible ! » Stratégies de luttes, coordination des opposants, résistance au discours des pouvoirs : la soirée promet d’être intense.

Elle réunira Ben Lefetey, porte-parole de la lutte pour la sauvergarde de la zone humide du Testet, Françoise Verchère, des collectifs contre l’aéroport de Notre Dame des Landes, Bernard Loup, du collectif contre Europa City, à Gonesse (Seine-Saint-Denis) Triangle de Gonnesse, Stephane Peron, contre le projet de Center Parcs à Roybon, en Isère et François Tassard, du collectif contre Decathlon, à Saint Jean de Braye, près d’Orléans.

 Autoroutes, aéroports, lignes LGV, enfouissement de déchets nucléaires, incinérateurs, stades, centres commerciaux, parcs de loisirs… La liste de « projets » d’aménagement ne cesse de s’allonger, dans une frénésie de gaspillage de terres agricoles et de gâchis économique.

 Mais le rejet dont font l’objet ces grands projets inutiles témoigne de la faille grandissante entre une élite qui s’affranchit des contraintes écologiques et démocratiques et un peuple qui subit, mais réagit de plus en plus vertement.

 Partout se lève une contestation vivifiante. C’est un peuple de l’écologie et de la transition qui résiste au coeur de dizaines de Zone à Défendre (ZAD) dans toute la France, en inventant de nouvelles formes de démocratie.

Et de plus en plus souvent, la victoire apparaît possible : aux anciennes luttes gagnées du Larzac ou des barrages sur la Loire répondent des succès qui s’amorcent à Notre Dame des Landes, au Testet, à St Jean de Braye, ou définitivement remportés comme à Dunkerque, contre le projet Arena – autant d’exemples démontrant que la mobilisation et la détermination peuvent avoir raison de l’entêtement des pouvoirs.

 Quelles sont les stratégies gagnantes ? Comment résister au discours dominant et convaincre par des récits positifs ? Comment organiser la lutte et former des alliances ? Une coordination de toutes les luttes est-elle possible ?

 Alors que les victoires semblent désormais possible face aux grands projets inutiles, c’est à ces questions que tentera de répondre lundi 1 décembre la Rencontre de Reporterre, en partenariat avec Agir pour l’environnement.

Informations pratiques :
Date et lieu : lundi 1 décembre 2014, à 19h30 à la salle Jean Dame, 17 rue Leopold Bellan, 75002 Paris. Métros : Sentier (ligne 3) ou Réaumur-Sébastopol (lignes 3 et 4).
Entrée gratuite, participation libre à la sortie.
La Rencontre est cofinancée par Reporterre et par Agir pour l’Environnement. La salle est prêtée par la Mairie du 2e arrondissement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s