Pourquoi le 18ème ne doit pas devenir l’eldorado de la grande distribution

Après avoir mis en coupe réglée périphéries et banlieues de  l’hexagone, les enseignes de la grande distribution alimentaire ont trouvé un nouveau terrain de jeu : les villes elles-même.

Dans le 18ème arrondissement, ce mouvement s’apparente à un blitzkrieg : en  deux ans, sur un territoire d’un peu plus d’1km², entre les boulevards Ornano-Barbès et les rues Ramey et Ordener, cinq nouveaux supermarchés sont venus s’ajouter à une offre déjà pléthorique.

L'immeuble où  doit s'implanter le nouveau supermarché Carrefour
L’immeuble où doit s’implanter le nouveau supermarché Carrefour

Et l’offensive est loin de s’arrêter puisque cet été, le journal associatif Le 18ème du Mois révélait que Carrefour avait jeté son dévolu sur 1700m² au cœur d’une énorme opération immobilière entre les rues Baudelique et le boulevard Ornano. Le tout à quelques mètres d’un Intermarché de 2000m²…

Création d’un collectif de riverains

Une information qui soulève suffisamment d’interrogations pour qu’un collectif de riverains soit créé  et tienne sa première réunion ouverte à toutes et tous mercredi 8 octobre à 20h à la Maison des Associations du 18ème, 15 Passage Ramey.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Car rien ne semble donc devoir arrêter l’appétit insatiable des géants de l’alimentaire et de la consommation de masse. D’autant plus que ces derniers semblent bénéficier de la mansuétude voir de l’encouragement de la municipalité parisienne.

Alliance entre la mairie de Paris et le CAC 40 ?

Car derrière la future ouverture de cette moyenne surface, c’est un montage financier bien particulier qui se cache : l’implantation de ce nouveau Carrefour permettra de financer la construction de 85 logements sociaux, l’ensemble faisant partie d’un gigantesque programme comprenant également une maison de retraite, une crèche et des logements locatifs en loyer libre sur cet ancien site de la CPAM. Drôle d’alliance donc que celle de la municipalité parisienne avec les mastodontes du CAC 40…

Alliance au demeurant parfaitement assumée avec un discours politique bien rodé puisque du côté de  la mairie de Paris, on explique que ce mécanisme permet ainsi de ne pas toucher au portefeuille des parisiens… Une sorte donc d’accord gagnant-gagnant dont il faudrait évidemment se féliciter.

Il y a pourtant matière à s’inquiéter. Si cette logique IMG_1624économique devient la règle, il y a fort à parier que les généreux patrons d’Auchan an Co tenteront d’aller encore plus loin pour tirer profit – sonnant et trébuchant- de la situation… La multiplication des supermarchés et autres temples de la consommation pourrait donc s’accélérer, transformant rues et artères de la capitale en un gigantesque hypermarché à ciel ouvert. 

Le lien social plutôt que le profit systématique

N’y aurait il pas d’autres options économiques à imaginer plutôt que de laisser Paris aux mains de spéculateurs et autres rois de la finance ? Une surface commerciale de plusieurs centaines de m² en pied d’immeuble est elle forcément dévolue aux enseignes de la grande distribution ? D’autres types de commerces ne pourraient-ils pas trouver leur place dans nos quartiers, qui soient davantage créateurs de lien social et éloignés de la recherche du profit systématique  ? D’autres moyens de trouver des financements sont ils impossibles ? Ne pourrait on pas envisager certaines économies  permettant de construire logements sociaux et équipements publics plutôt que de privilégier la facilité et l’installation de machines à consommer ?

Derrière l’aspect économique, se profile aussi une autre question, démocratique celle-là. Pour quelle raison, à l’heure où Anne Hidalgo ne cesse de répéter que la démocratie participative est la pierre angulaire de son mandat, la population n’est elle pas consultée sur des choix qui impacteront sa vie quotidienne pendant de longues années ?

Inventer un autre quartier, une autre gouvernance locale

Sur d’autres opérations immobilières, notamment dans le 18ème, on a pu par le passé  constater que l’association  (et non pas la « concertation », vocabulaire appartenant à la novlangue politique) très en amont des riverains pouvaient permettre de  bâtir un projet commun satisfaisant l’ensemble des partenaires. La ZAC Pajol, dans le nord-est de l’arrondissement, est de ce point de vue un exemple intéressant. 

Inventer un autre quartier, une autre gouvernance locale, voilà les enjeux qui se posent derrière l’ouverture d’un énième supermarché dans le 18ème et qui seront discuté mercredi 8 octobre par le collectif de riverains.

Publicités

7 réflexions sur “ Pourquoi le 18ème ne doit pas devenir l’eldorado de la grande distribution ”

  1. A noter : un premier mouvement semblable, dans le 10e arrondissement, contre l’implantation prévue d’un DailyMonop’ de 430 m2 au pied d’un immeuble de logements sociaux en construction à l’angle des rues Bichat et Faubourg du Temple (quartier qui compte 23 supermarchés ou supérettes dans un rayon proche et qui souffre d’un problème aigu de mono-activité du vêtement). Fin septembre, le collectif Stopmonop, soutenu par les élus EELV et PC du 10e, a obtenu que le bailleur Paris Habitat partitionne le local. Il n’y aura donc pas de supermarché, mais le principe de rentabilisation des rez-de-chaussée des immeubles HLM, à la racine du problème, n’a pas été remis en cause (plus d’infos à http://stopmonop.wordpresse.com). Le collectif Stopmonop continue donc sa lutte et appelle ceux qui ne l’ont pas déjà fait à signer sa pétition en ligne, contre les logique d’autofinancement dans le logement social (http://www.change.org/p/stop-monop-contre-les-logiques-d-autofinancement-dans-le-logement-social) – cela profitera aussi aux Stop-Carrefour du 18e.

    1. Bonjour et merci pour le soutien et les idées, on va s’inspirer évidemment de votre lutte dans le 10ème, n’hésitez pas à passer pour nous raconter celle-ci mercredi 8 octobre !
      A bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s