IMG_4107

La friche Philippe de Girard, une récupération jardinière en chanson

« Il suffit pour ça d’un peu d’imagination » dit une chanson en parlant d’un jardin extraordinaire.  Du côté de la friche Philippe de Girard précisément,  on connait la musique et l’imagination déborde.

Après avoir vu sa palissade franchie par une poignée de riverains en juin, ce petit terrain coincé entre béton et bitume connait une nouvelle vie … extraordinaire. Et samedi 2 aout, l’invitation à conjuguer utopie et jardinage a une nouvelle fois produit son effet. Venus en voisins ou de bien plus loin, du 18ème ou de Levallois, une douzaine de personnes s’est activée pour poursuivre le travail entamé depuis un mois.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Poursuite du défrichage, tri des cailloux, briques et de branchage, premières réflexions autour de ce qui pourrait être semé, le tout au rythme de la sono d’un immeuble voisin. Un fond musical impromptu mais bienvenu, avec Gainsbourg et le reggae de Third World parfaitement dans le rythme ensoleillé et chaud de la journée.

Loin des noirs buildings et des passages cloutés

Petit à petit, le passé de cette friche resurgit en même temps que les voisins vivant depuis de longues années dans le quartier la redécouvre.

On append ainsi qu’il y a plus d’un quart de siècle, c’est un ancien garage qui se trouvait là avant d’être démoli sans que rien ne vienne le remplacer. La nature a alors repris ses droits et les buddleia et autre ailantes s’en sont donnés à cœur joie. Et en un peu plus de 25 ans, un substrat d’une qualité intéressante s’est ainsi reconstitué, permettant d’envisager rapidement des plantations horticoles en pleine terre. Pour les semences potagères, impossible en revanche de se passer de la culture hors sol, la pollution du terrain étant à peu près certaine…

Tout au long du mois d’aout, les interventions jardinières vont se poursuivre. Rendez-vous dès le week-end prochain, dimanche 10 aout pour laisser vagabonder votre imagination « Loin des noirs buildings et des passages cloutés » comme le dit encore et toujours la chanson !

Une réflexion sur “ La friche Philippe de Girard, une récupération jardinière en chanson ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s