Eliot Coleman à Paris, l’agriculture urbaine à la reconquête de la capitale !

affiche_lightEliot Coleman grand pionnier de l’agriculture biologique aux USA et l’un des meilleurs experts mondiaux du maraîchage sur petite surface sera en France début novembre pour deux journées exceptionnelles : jeudi 7 novembre à 20h30 à AgroParisTech et le dimanche 10 novembre, pour une journée de formation au Bec Hellouin (Eure).

Ces deux rendez-vous qui permettront de comprendre son système de culture maraîchère bio-intensif, coïncide avec  la parution chez Actes Sud de son livre « Des Légumes en hiver« .

La conférence programmée le 7 novembre à AgroParisTech sera consacrée à l’héritage retrouvé des maraîchers parisiens du 19ème.

Au moment où l’agriculture urbaine commence petit à petit à reconquérir la ville, Eliot Coleman qui travaille à l’élaboration de petites fermes maraîchères, rappelle que les techniques des anciens maraîchers parisiens du 19ème siècle avaient permis à la capitale d’être auto-suffisante en légumes et même de fournir Londres en salade. Biologique, écologique, rentable : le modèle que propose Coleman semble apte à relever les défis posés par la raréfaction du pétrole.

Spécialisé dans le maraîchage sur petite surface, Eliot Coleman a développé depuis 40 ans différentes techniques et outils qui permettent de rentabiliser une surface de 6000 m² en employant jusqu’à 6 personnes….
Dans la traduction de son dernier ouvrage technique en date, Des Légumes en hiver, à paraître en novembre aux Editions Actes Sud, il livre les secrets de cette réussite. Celle-ci tient avant tout à un dimensionnement adapté à des techniques pour la plupart manuelles. Il est tout à fait possible de décupler la productivité d’une ferme non mécanisée, pour peu que l’on densifie les cultures dans l’espace et dans le temps et que l’on optimise tous les aspects de la production…
Alternance rapide des cultures, planification minutieuse, utilisation d’outils de son invention, entretien de la fertilité via la vie du sol, stratégies de marketing, tels sont les aspects les plus importants abordés dans le livre. Mais sa grande productivité n’est pas le seul avantage de ce « modèle réduit » ! Il permet aussi de réduire l’empreinte carbone du maraîchage biologique : Coleman nous montre comment cultiver une trentaine de légumes différents, tout l’hiver, sans chauffer les serres…et il parle d’autorité, puisque sa ferme est située à 750 km au Nord de New York, où les températures descendent régulièrement jusqu’à -25°C. Choix des variétés, protection climatique via des matériaux peu coûteux, calcul des dates de semis, telles sont les méthodes, qui rendent possible une telle gageure.

4 réflexions sur “ Eliot Coleman à Paris, l’agriculture urbaine à la reconquête de la capitale ! ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s