Vendredi 4 octobre, rencontre-débat « La transition, disparition des idéologies ou réenchantement de la politique ? »

                 Sans titre                                             

« La transition, disparition des idéologies ou réenchantement de la politique »

Vendredi 4 octobre de 21h à 23h à la Maison de l’Amérique latine*

Débat avec Miguel Benasayag, Cyrielle Den Hartigh, Bastien Yverneau et Vincent Bourdeau

Un certain nombre d’initiatives et d ‘expérimentation menées ici et là sont regroupées, parfois arbitrairement, sous la bannière de la transition. Points communs à la plupart de ces alternatives : la volonté de passer à l’action, de construire, d’être dans le positif, l’inclusif et le concret.

Insistance sur le « faire », critique des institutions établies et volonté de mettre en place des alternatives ici et maintenant, apparemment sans chercher à « prendre le pouvoir » ni utiliser les outils collectifs de mobilisation que sont les syndicats ou les partis politiques sont quelques-uns de principes portés par la transition.

Pourquoi cet apparent refus des luttes, au sens classique ? À quoi bon quelques jardins collectifs quand c’est toute l’organisation sociale qu’il faudrait revoir ? Quelle est l’efficacité politique de ces différents mouvements ? Peut-on leur conférer une unité, ou sont-ils clairement distincts les uns des autres ?

La transition renvoie-t-elle à la disparition des idéologies ou au réenchantement de la politique, au sens d’une référence à un grand récit, à un sens de l’Histoire ? S’agit-il d’un mouvement narcissique, se refusant au politique parce qu’incapable de se positionner ? Ignorance des clivages politiques ou souci de ne pas s’y laisser enfermer ? Ces mouvements peuvent-ils contribuer à inventer un nouvel imaginaire politique, en partant de la pratique et du concret ?

 Autour de ces grandes questions et en partenariat avec la revue Mouvements, Miguel Benasayag, philosophe, psychanalyste et essayiste ; Cyrielle Den Hartigh, géographe, auteure de « Jardins collectifs urbains – parcours des innovations potagères et sociales » ; Bastien Yverneau, acteur du mouvement des villes en transition, créateur du groupe Montreuil en Transition à l’origine de la monnaie locale complémentaire « La Pêche » et Vincent Bourdeau, rédacteur en chef de Mouvements et Maître de Conférences en Philosophie (Université de Franche-Comté) et s’interrogeront sur la double notion « d’engagement et de complexité ».

*217, boulevard St-Germain dans le 7ème arrdt (M° Solferino) –

 

 

 

 

Une réflexion sur “ Vendredi 4 octobre, rencontre-débat « La transition, disparition des idéologies ou réenchantement de la politique ? » ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s