Locavore dans le 18e : 70.880 hectares de terre agricole protégés et 3.666 paysans de plus

locDepuis le début de l’année, le 18eme arrondissement accueille une fois par mois un dîner locavore.

Initiée par Quartiers en Transition, Marché sur l’Eau et la coopérative alimentaire autogérée L’Indépendante, cette expérience permet aux habitantes de déguster des produits franciliens, autour d’un menu à 10€c comprenant une entrée, un plate et un dessert.

Lors du dernier dîner qui s’est tenu samedi 30 mars, près de 140 convives se sont ainsi retrouvés au Point Bar pour savourer un repas composé d’aliments venant de Seine-et-Marne.

L’objectif de cette initiative, outre une volonté de partager un moment de convivialité et de créer de nouvelles formes de partage, est aussi économique, social et environnemental. Encourager la production alimentaire près de chez soi, c’est en effet garantir l’autonomie alimentaire, préserver les terres agricoles et l’activité paysanne locale. Mais aussi sauvegarder la biodiversité, encourager une économie locale, réduire les transports et donc lutter contre le changement climatique. Autant de bonne raison de participer à ces dîners !

Terre de Liens lance le « convertisseur alimentaire« 

Le projet lancé par Terres de Liens Normandie vient à ce propos  souligner toute l’importance de cette relocalisation de l’agriculture et donc de l’alimentation. L’association, qui travaille à l’installation de paysans et au développement d’une agriculture biologique vient de lancer, à travers sa branche normande, le « convertisseur alimentaire« . Un outil informatique tout simple qui  permet, en entrant le nom de sa ville, de connaître, selon le communiqué publié le 26 mars, « le nombre de paysans et d’hectares de terres nécessaires (production par production) à la relocalisation des consommations alimentaires de chaque commune ou restauration collective« .

convertisseursCombien de paysans et paysannes cela concerneraient si les habitantEs du 18eme , pour ne prendre que cet arrondissement, relocalisaient progressivement leur consommation alimentaire? Combien d’hectares de terres agricoles pourraient être protégés grâce à cette relocalisation alimentaire si nous installions de nouveaux agriculteurs en bio et/ou nous passions des « contrats de transition vers la bio » avec les agriculteurs conventionnels qui pourraient profiter de notre décision de relocaliser notre consommation ?

Réponse en tapant « Paris 18 » dans le « convertisseur alimentaire » : nous protégerions 70880.65 hectares de terre agricole franciliennes et nous contribuerions à installer 3666 paysans-nes.

Un lien direct avec les dîners locavores du 18e

Des chiffres qui donnent du sens à cette initiative que nous menons depuis quelques semaines à travers les dîners locavores du 18eme arrondissement et qui démontre toute la pertinence du retour à une agriculture paysanne, à l’opposée des grandes exploitations pratiquant l’agriculture intensive que nous connaissons si bien en Ile-de-France…

Comme le souligne Terre de Liens, que l’on habite dans un village ou dans une grande métropole, il est possible de relocaliser notre alimentation. Pour cela, les citoyens et les citoyennes des villes et des campagnes doivent tisser des liens de coopération économique équitables entre eux et les paysans: pour installer (investir ensemble dans l’acquisition de terres pour de nouveaux(elles) paysan-ne-s bio de proximité) et consommer en priorité les produits issus de ces nouvelles fermes.

D’une pierre, (au moins) trois coups :
    1. contribuer à une installation agricole solidaire au plus près des sources d’eau à protéger;
    2. faire du commerce équitable de proximité avec mes nouveaux voisins paysans solidaires;
    3. dynamiser les campagnes tout en protégeant la santé publique et en interdisant, grâce au développement de l’agriculture biologique, l’infiltration des polluants que la collectivité est ensuite obligée d’éradiquer de l’eau via de coûteuses dépenses dans des stations d’épuration pesant lourdement sur les finances publiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s