Open Bidouille Camp, jardins partagés, gaz de schiste : la transition sur tous les fronts

Tout au long du week-end du 22 et 23 septembre, la transition aura été sur tous les fronts dans le 18ème, en Seine-Saint-Denis ou encore en plein centre de Paris, face à la Tour Eiffel.

 

Sur ce haut lieu du tourisme mondial qu’est l’esplanade Trocadéro, les opposants au gaz et au pétrole de schiste ont inauguré samedi matin en grande pompe le premier derrick intra muros pour explorer et exploiter le schiste, une action parodique destinée une nouvelle fois à alerter la population des dangers de cette industrie et des enjeux  mortifères pour l’environnement. Les collections entendent aussi montrer aux pouvoir publics qu’ils restent mobilisés alors que la Conférence environnemental sur ce dossier a très largement déçu.  Or, l’opposition à l’extractivisme, dans certaines régions du monde, au Sud comme au Nord, ici ou ailleurs, en Amérique latine comme à Nantes ou en Île-de-France, peut être considérée comme un véritable préalable à la transition ou tout du moins un chainon indispensable à celle-ci, comme nous l’expliquions dans le communiqué suivant, une problématique qui sera au cœur de la soirée d’ouverture du Festival des Utopies Concrètes.

Un ordinateur tout en récupération, bâti avec des pièces détachées autour dans un vieux jerricane

Au même moment, s’ouvrait à Saint-Ouen le 1er Open Bidouille Camp, un évènement qui faisait une large place à la culture Do It Yourself qui irrigue très largement la transition. Organisé notamment par le site Owni.fr, ce rassemblement reposait sur une idée simple : « le meilleur moyen d’inciter les gens à pratiquer, c’est de leur proposer de se lancer à travers des ateliers. En tout, une vingtaine d’associations ou collectifs ont accepté de poser leurs outils et logiciels, issus du monde du hacking, des fab labs, de la récupération, de l’informatique et même de la cuisine ».  Une initiative dont on reparlera et qui trouve un prolongement avec le festival des Utopies Concrètes puisque la soirée du vendredi 5 octobre sera consacrée à cette thématique, à travers l’électrolab de Nanterre.

A quelques encablures de St-Ouen, le 18e, comme tous les arrondissements parisiens accueillait la fête des jardins, l’occasion pour les jardins partagés de nos quartiers de faire découvrir leur espace d’utopie concrète (encore et toujours !). Les Jardins du Ruisseau avait chois d’accorder une large place à des animations autour de l’agriculture [péri]urbaine, autre thème à l’honneur du Festival. L’association vergers Urbains qui entend réintroduire les arbres fruitiers en ville était ainsi présente, des moutons, des poule et autres lapins voisinaient avec les 8 ruches du jardin, le tout entre voies de chemin de fer et talus enherbés de la Petite Ceinture, donnant ainsi une idée très vibrante de la réappropriation de l’espace public, autre axe fort de la transition.

Advertisements

6 réflexions sur “ Open Bidouille Camp, jardins partagés, gaz de schiste : la transition sur tous les fronts ”

  1. Je n’ai jamais eu l’occasion de vous dire tout le bien que je pense du mouvement des Quartiers en transition en général et de votre site en particulier. Pour le contenu bien sûr, mais aussi pour le ton, la qualité de l’écriture, la correction de la langue…. Aussi, pour l’énergie que donnent vos infos, qui nous encourage dans notre transition personnelle.
    Cette fois je me mets au clavier pour vous remercier du fond du cœur pour votre compte rendu des activités du w-e, auxquelles je n’ai pas pu assister.
    A défaut de pouvoir participer concrètement, je fais largement suivre vos infos.
    Encore merci, et à un de ces jours…
    MPL

    1. Bonjour
      nous vous remercions sincèrement pour votre message et pour l’intérêt que vous manifestez pour notre site et les initiatives que nous relayons. Merci également pour diffuser comme vous le faites nos projets autour de vous.
      Nous allons poursuivre nos activités (votre mail est un encouragement supplémentaire) dans les mois qui viennent et cette semaine , à partir du 27 septembre jusqu’au 7 octobre, nous vous invitons si vous en avez la possibilité à nous rejoindre au Festival des Utopies Concrètes qui se déroulera à Paris mais aussi à Montreuil, Nanterre…
      A très bientôt en attendant,
      Antoine, pour Quartiers en Transition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s