Terres agricoles, crise financière, lutte contre les grands projets inutiles au menu du FRAP 2012

Vendredi 25 mai, sera donné le coup d’envoi de la 11ème édition du Festival des Alternatives et des Résistances à Paris. Né en 2001, le FRAP soutient les luttes et les alternatives et se donne comme objectif suivant le principe de zone d’autonomie temporaire de se réapproprier l’espace public en y créant  des lieux de réflexion, de rencontres, d’expérimentations, de créativités et de fêtes.

Cette année, le festival s’étalera sur une dizaine de jour, jusqu’au mardi 5 juin en se déplaçant de villes en villes (Palaiseau, Paris, Montreuil…) autour de sujets aussi divers que la crise de la finance, les territoires en lutte contre les grands projets inutiles ou encore  le maintien des terres agricoles et l’aménagement du territoire (voir le Programme FRAP ici). Autant de thèmes qui recoupent les champs de la transition et qui permettront donc de nourrir la réflexion à travers la présentation d’alternatives concrètes ou de luttes locales.

Trois journées seront de ce point de vue particulièrement riches :

Samedi 26 mai : Saclay, Grand Paris : territoires en lutte (Foyer municipal R. Drouillet, 8, rue Tronchet à Palaiseau)
14h : Présentation des enjeux
15h : Rencontre d’opposants des différents pôles du Grand Paris : Saclay, Gonesse…
Projection de « Prenons la ville »
17h : Débat sur le maintien des terres agricoles et l’aménagement du territoire.
19h : Buffet et festivités

Dimanche 27 mai : Est-ce la crise de la finance, de la dette ou du capitalisme ? (Stendhal Station, 50 rue Stendhal, Paris 20ème. M°Gambetta)
10h : Promenade pédagogique dans les hauts lieux de la finance (antenne du FMI, agences de notation). Rendez-vous au M° Iéna.
13h : Vraie auberge espagnole
14h : Débat sur la financiarisation du capitalisme et ses prises d’otages et les moyens d’y
résister avec Ivan du Roy (Orange stressé) sous réserve, Thomas Coutrot des Économistes atterrés (sous réserve), le CADTM et le collectif 19e contre la dette.
16h30 : pièce de théâtre « Du gravier dans l’engrenage »
17h30 : Rencontre avec le collectif RISC ( http://crise.noblogs.org) dont les textes affirment le caractère structurel de la crise actuelle du capitalisme.
19h30 : concert des Bécasses + bouffe prix libre

Lundi 28 mai : Ecologie Radicale (Jardin d’Alice, 40 rue de la Chapelle, dans le 18e)
15h : Exposé critique sur les sommets environnementaux+ discussion
16h en parallèle : projection « Les Insurgés de la Terre » de Philippe Borrel: luttes écolos, jeu de la ficelle sur l’alimentation dans le monde, jeu de rôle 25-35 personnes
17h30 : Débat avec un membre de la Confédération Paysanne sur la lutte contre le productivisme agricole au niveau mondial comme local, le mouvement altermondialiste et les alternatives et sur la décroissance, la sortie du productivisme et la relocalisation de la production .
19h : repas et toast
20h : Concert avec les chansons écolos de Guyom Touseul

Advertisements

Une réflexion sur “ Terres agricoles, crise financière, lutte contre les grands projets inutiles au menu du FRAP 2012 ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s