Peuple Sarayaku et Mouvement de la transition : une conférence de presse et une rencontre

Quartiers en Transition a été contacté par l’association « Paroles de nature » (blog : parolesdenature) qui a imaginé des liens entre ce qui est réalisé dans le 18ème ou sur Paris avec le mouvement des villes en transition et la lutte de la communauté Sarayaku contre les industries pétrolières en Equateur.  Les Sarayaku résistent en effet depuis plus de 20 ans aux lobbies pétroliers pour préserver leur territoire, environ 123.000 hectares, territoire à partir duquel ils produisent leur alimentation et à partir duquel ils bénéficient de quantité d’autres services écologiques.
A l’occasion du passage en France de ses représentants, dont José Gualinga, Tayak Apu (Président) du Peuple Kichwa de Sarayaku et en marge de la conférence de presse qui se tiendra lundi 5 mars à la mairie du 2ème arrondissement, une rencontre sera organisée entre cette délégation et des membres de différentes initiatives de transition en Ile-de-France autour de la relation entre la philosophie du mouvement de transition qui cherche à imaginer une société sans pétrole, résiliente et les indiens Sarayaku qui ne veulent pas voir leur territoire sacrifié pour l’exploitation de ce même pétrole. Les discussions auront aussi pour objectif de réfléchir à l’organisation d’une ou deux nouvelles journées de rencontre entre la communauté Sarayaku et les Villes en Transition, sans doute dès septembre 2012. Projection de film, débat et échange autour de différents parmi lesquels l’ethno-botanique, ou l’alimentation par exemple.

Conférence de presse de José Gualinga, Tayak Apu (Président) du Peuple Kichwa de Sarayaku, 


lundi 5 mars 2012 à 16h à la mairie du 2e  à l’invitation de Jacques Boultault, Maire du 2e arrdt

José Gualinga partagera les informations les plus récentes sur plusieurs processus historiques en cours :

-Menace actuelle de destruction de 3,8 millions d’hectares de forêt primaire et de 7 nationalités indiennes en Amazonie
-Processus historique devant la Cour Interaméricaine des Droits de l’homme : réaffirmation de l’obligation d’obtenir le consentement libre, préalable et informé des population indienne en cas de projets industriels sur leur territoires. Une avancée majeure vers l’obtention d’une possible jurisprudence en faveur des peuples autochtones. Visite in situ  exceptionnelle de la CIDH en avril en équateur.

-Déclaration Kawsak Sacha (Forêt Vivante) : Initiative novatrice des Peuples autochtones en résistance pacifique pour faire reconnaitre leurs territoires comme sacrés et patrimoine de la culture et de la biodiversité kichwa

-Construction d’une société post-pétroliére : plan de Vie,  Sumak Kawsay (bien vivir en armonía), rencontre avec le mouvement des territoires et quartiers en transition, droit de la nature
-Apport des peuples autochtones face au Changement Climatique : préparation de Rio+20



Contacts : 
Corinne Arnould – 06 17 81 37 81

Paroles de Nature http://www.parolesdenature.org ; Frontière de Vie, Chemin de fleur http://www.frontieredevie.org ; 
Collectif  « Artistes & Frontière de Vie » ; Collectif Biopiraterie http://www.biopiraterie.org

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s