Thierry Roche : « Les parisiens n’ont plus envie de s’approvisionner à Rungis »

Il y a quelques semaines, Quartiers en Transition évoquait la réussite de la souscription lancée par Thierry Roche pour le lancement de son activité de brassage de bière au cœur de la Goutte d’Or. Une souscription qui a dépassée les espérances  puisque initialement fixé à 7500 €, le montant des dons a finalement atteint 8235 €. Et depuis peu de temps, on connait désormais le local de la future brasserie qui ouvrira donc ses portes au 30 rue de la Goutte d’Or au printemps prochain.

Près d’un an après le lancement de son projet, Thierry Roche voit celui-ci aboutir. A trois mois de l’inauguration officielle et des premières dégustations de la Myrrha, de la Léon ou de la Chateau Rouge, Quartiers en Transition a voulu faire le point avec le futur brasseur et revenir notamment sur ce retour du brassage dans Paris, une activité qui avait disparue depuis près de cinquante ans dans la capitale et qui participe à ce mouvement de relocalisation, un des principes de la transition. Interview.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s