L’AMAP Homme de Terre sort de… terre dans le 18ème arrondissement

Le 18ème arrondissement va s’enrichir d’une nouvelle AMAP. Dans quelques semaines, d’ici février  2012, l’AMAP Homme de Terre ouvrira ses portes dans le quartier Clignancourt-Joffrin. Un projet porté par des membres d’un jardin partagé, le jardin éphémère Baudélire, rue Baudelique, localisé lui aussi dans le 18ème. Après Les Jardins de Priape, les Paniers Pajol, l’AMAP de la Goutte d’Or, Le Haricot Biomagique, l’AMAP de la Butte, c’est donc la sixième structure d’Aide au Maintient de l’Agriculture Paysanne qui ouvre dans cet arrondissement.

A l’heure où 54 000 ha de terres agricoles disparaissent chaque année en France, soit l’équivalent d’un département entier tous les 7 ans, les AMAP représentent donc un véritable bol d’air face à l’urbanisation des terre et l’agriculture intensive. A l’occasion de la création de Terre de Lien Ile-de-France le 3 novembre dernier, cette association écrivait dans son Projet strategique Terre de liens IDF que « les cultures spécialisées (horticulture, arboriculture, maraîchage), [qui sont celles principalement soutenues par les AMAP]  ont ainsi diminué de 71 % en petite couronne entre 1988 et 2000« .  « Outre la concurrence de produits d’autres régions de la France et du monde qui sont distribuées via le Marché d’intérêt national (Min) de Rungis, ces exploitations, –note Terre de Lien IdF-,sont menacées par le front urbain parisien, la pression foncière qui en découle et subissent de nouvelles contraintes dues à la péri-urbanité (difficultés de circulation des engins agricoles, vols, dégradations, etc.)« .

Loic Boulanger, sur son exploitation, dans l'Oise

C’est dans ce contexte que l’AMAP Homme de Terre va débuter ses activité en travaillant avec Loic Boulanger,  un producteur francilien de l’Oise, situé sur la commune de Villers-Saint-Barthélémy près de Beauvais. Agriculteur  engagé, il cultive 35 hectares de légumes et emploie 10 temps plein sur son exploitation, la Ferme de Marconville, où l’on trouve pêle même des pommes de terre, navets, carottes, radis noirs, betteraves, fenouils, choux fleurs, choux brocolis, potirons, potimarrons, pâtissons… Loic Boulanger livre déjà plusieurs AMAP dans Paris et depuis peu de temps, est présent sur le marché bio du 104, dans le 19ème arrondissement.

Si vous êtes intéressé pour participer à l’aventure de l’AMAP Homme de Terre, et par un projet qui s’inscrit dans la dynamique de la transition à l’œuvre dans le 18ème et dans plusieurs quartiers de Paris, vous pouvez contacter l’équipe d’animation en écrivant à jardinbaudelire@gmail.com ou en laissant un message sur ce blog

Publicités

Une réflexion sur “ L’AMAP Homme de Terre sort de… terre dans le 18ème arrondissement ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s