« Marché sur l’Eau », retour vers un autre futur énergétique et agricole à Paris

Comme à Venise, bientôt des marchés sur la Seine en Ile-de-France ?

Dans une semaine, le 21 juillet, « Marché sur l’eau » se jettera… à l’eau ! Jusqu’au 21 août, dans le cadre de Paris-Plage, l’idée née dans la tête de Claire Emmanuelle Hue (son interview sur France Info ICI) deviendra réalité : nourrir cet été des quartiers parisiens avec des aliments produits localement et acheminés par voie fluviale.

Chaque semaine pendant un mois, entre 3et 6 tonnes de fruits et légumes seront ainsi transportées sur une barge depuis Claye-Souilly en Seine et Marne jusqu’à Paris, place Stalingrad dans le 19ème arrondissement.

Un pari qui répond à trois objectifs : soutenir une agriculture maraîchère régionale respectueuse de l’environnement ; sensibiliser à une consommation alimentaire durable ; réduire l’empreinte environnementale du transport de marchandise en Ile-de-France. La démarche de l’association, à  la recherche par ailleurs d’adhérents, est expliqué en détail dans le dossier de presse

Deux chiffres pour se convaincre que l’aventure de « Marché sur l’eau » est promise à un bel avenir . D’abord, le fait que 94% de l’énergie consommée en Ile-de-France est issue d’énergies fossiles (pétrole,gaz, charbon) et de l’uranium. Dans le même temps, 51 % de cette consommation est composée de produits pétroliers. Le transport de marchandises, dans ce bilan énergétique, occupe une place non négligeable comme le  montre l’encadré ci-dessous tiré du « Livre vert pour le climat » publié en 2010 par le Conseil régional d’Ile-de-France. 

Utiliser l’eau de la Seine pour transporter des marchandises locales comme le propose « Marché sur l’eau » va donc dans le sens de l’histoire sachant que crise énergétique et changement climatique seront les enjeux 21ème siècle.

Autre chiffre significatif : 51% des français considère, selon le « Baromètre Ethicity » du 31  mars dernier, qu’un produit de consommation responsable doit être fabriqué localement.  Ils sont par ailleurs, toujours selon cette étude, 24% à privilégier régulièrement les produits fabriqués localement.

Autant d’arguments qui plaident pour non seulement promouvoir les initiatives comme « Marchés sur l’Eau » mais qui incitent aussi à les multiplier. Quartiers en Transition, aux côté d’autres associations et collectifs, entend dans les prochains mois continuer à se mobiliser sur ces thématiques et particulièrement sur les questions agricoles et énergétiques.

Extrait du Livre vert pour le climat du Conseil régional d’Ile-de-France

Le transport de marchandises tient compte dans la méthodologie bilan carbone : du fret interne, des trajets parcourus en amont du territoire pour l’approvisionnement des franciliens et des entreprises régionales ; des trajets parcourus en aval du territoire pour l’export des biens produits en Île-de-France. Le transport de marchandises représente 19% des émissions totales tous secteurs du territoire, soit 15 320 ktéqCO2.

Dans le détail, le fret routier assure (en 2001) les deux tiers du transport de marchandises exprimé en tonnes.km. Les émissions associées s’élèvent à 8 330 ktéqCO2, soit près de 55% des émissions du transport de marchandises. Le transport aérien de son côté, en n’assurant « que » 14% du fret (exprimé en tonnes.km), émet 6 700 ktéqCO2, soit 43% des émissions de ce secteur. A contrario, les autres moyens de transport (ferroviaire et fluvial) n’émettent que 2% des émissions du fret, en transportant près de 20% des marchandises à destination, en interne, ou en provenance de l’Île-de-France.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s