Soirée « Ecologie collective » et transition : le FRAP frappe fort

Grosse affluence ce 1er juin dans le 18ème à l’occasion de la soirée « Écologie collective » organisée dans le cadre du FRAP. Plus d’une centaine de personnes s’est retrouvée au milieu du jardin partagé géré par l’association Ecobox pour échanger et débattre autour d’expériences alternatives et écologiques ainsi que de la démarche des villes en transition.

Parmi les collectifs invités, le public a ainsi pu écouter des représentantEs de la ferme de « La grée ». La Grée est un manoir et une ferme situés à Soulvache (44) en France. Le manoir et 5 Ha autour ont été achetés collectivement en 2005 par la SCI « La Grée » après 30 ans d’abandon. Un groupe d’habitants s’y est alors installé de façon permanente pour faire revivre le lieu. En 2007, un corps de ferme et 25 Ha supplémentaires, attenants au manoir, sont aussi achetés par la SCI. Ce projet est porté par un large réseau : le collectif des habitants, les sociétaires de la SCI, les adhérents de l’association, les volontaires de passage sur le lieu, les autres initiatives amies…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A « La Conquête du pain » ! 

Autre collectif présent ce mercredi soir : « La conquête du pain »,  une boulangerie Bio sous statut coopératif. En choisissant le statut de coopérative, forme de gestion la plus démocratique possible, la « conquête du pain » entend allier à ses principes écologiques : produits bios et locaux, promotion des petits producteurs… des principes sociaux forts. Les quatre fondateurs de la Conquête du pain ont suhaité dès le départ privilégier les contacts avec les amaps, plutôt que les grands distributeurs.

« Chez Louise et Michel », une experience d’habitat collectif 

L’habitat collectif était aussi à l’honneur de cette soirée avec la présence de membres de « Chez Louise et Michel » pour parler de l’habitat collectif et du CLIP. Le fonctionnement d’un projet d’habitation de ce type repose sur le principe de l’autogestion. Chez Louise & Michel est un projet d’habitat collectif autogéré et durable de quinze à vingt logements à Paris ou proche banlieue. Son originalité est double. Elle se traduit d’abord dans une conception qui fait la part belle aux espaces collectifs : les habitants disposent bien sûr d’espaces privatifs, de dimensions assez réduites, qu’ils aménagent librement mais mettent en commun sanitaires et cuisine en plus des espaces de services et loisirs traditionnellement partagés en habitat groupé. Elle se traduit également par un choix de structure juridique adapté du modèle allemand du Miethaüser Syndikat : immeuble et terrain sont la propriété d’une SARL à l’intérieur de laquelle sont associés habitants et « tête de réseau » (le CLIP), les habitants sont locataires de leurs logements et gèrent le lieu de façon autonome, le rôle de la « tête de réseau » est de bloquer toute opération de vente / achat spéculative, d’accompagner les habitants et à terme d’animer un réseau de solidarité entre projets (par exemple en facilitant le transfert de fonds d’un projet à l’autre lorsque les emprunts bancaire seront remboursés).

Les villes en transition version gesticulée 

Conférence gesticulée sur les villes en transition d'Etienne Lecomte

La soirée s’est prolongée ensuite à travers la conférence gesticulée d’Etienne Lecomte, une méthode originale et pleine de vie et d’humour pour expliquer la démarche des villes en transition. L’histoire commence ainsi  : « Le 8 octobre de l’an deux mille… soixante (*), un vieux monsieur vient témoigner à une conférence sur « les années folles du pétrole » qui ont sévi entre 1950 et 2020,et sur la façon dont on a pu en sortir malgré les nombreux aveuglements d’alors. Certes, les cicatrices des technofolies passées sont nombreuses, lourdes et « durables », mais l’humanité a enfin stoppé sa course vers l’abîme. Comment les populations ont-elles pu mener cette « grande transition », malgré l’indifférence des politiques et l’opposition des « décideurs »?« 

La soirée « Écologie collective » s’est achevée en musique, le FRAP lui se poursuit jusqu’au 8 juin, le programme est ici

*Merci à Sébastien pour les photos de cette soirée

Publicités

Une réflexion sur « Soirée « Ecologie collective » et transition : le FRAP frappe fort »

  1. Merci pour cette belle initiative intéressante et riche de rencontres, outre la découverte de ce petit coin de paradis en plein Paris, soigné, entretenu et convivial.

    Bien dommage que les photographes ne demandent pas la permission de prendre des photos aux personnes présentes, ne serait-ce que par annonce générale, ce serait la moindre des choses !

    D’autre part ont été occultés dans ce compte rendu, comme dans la plupart des documentaires sur les communautés, les constats pourtant bien clairs des différents intervenants sur les difficultés et souffrances rencontrées dans le vécu de leurs expériences : rudesse des tâches, difficultés relationnelles, malaise des femmes, consensus quais impossible et abandon de certains pour ce qui est de la Grée, idem pour les boulangers et le Clip qui pour finir ont notamment mis fin aux « repas tous ensemble » et privilégient le « chacun chez soi » avec jouissance et partage d’espaces collectifs.
    C’est important de le savoir aussi pour ne pas perdre de temps en projets illusoires, usant ou éreintant à la longue !

    A signaler à cet égard l’ouvrage édifiant « les Bâtisseurs d’Utopie » d’E.Y. Monin qui rend compte de façon exhaustive, réaliste et objective du pourquoi des communautés, des raisons de leurs réussites ou échecs à travers le temps.

    Merci à tous pour ce partage instructif d’expériences bien concrètes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s