L’agriculture, question clé des quartiers en transition

C’est sans doute l’une des thématiques les plus concrètes pour expliquer la démarche autour des initiatives de transition. L’agriculture locale et péri-urbaine pourrait rapidement constituer en Ile-de-France une question clé au moment où l’épuisement des énergies fossiles et le réchauffement climatique nous réinterrogent sur notre mode de vie.

Avec en toile de fond,  une autre question  : comment nourrir 12 millions d’habitants ?

La menace de la pression urbaine

En Ile-de-France, une récente étude de l’IAU (Institut d’aménagement Urbain) dresse le panorama des besoins alimentaires des franciliens et de la provenance de leur nourriture. Dans son enquête, l’IAU sonne  l’alarme en notant qu’à l’origine, Paris s’est implanté pour être « près de la ressource alimentaire ». Or écrit l’IAU, c’est cette même ville « qui menace le maintien de l’agriculture dans la région, menacée par la pression urbaine ».

Cette étude met donc une nouvelle fois en lumière la nécessité de travailler rapidement sur ces enjeux majeurs du 21ème siècle. D’une part, stopper l’urbanisation pour empêcher la destruction des surfaces agricoles. D’autre part, mettre en place des solutions nouvelles pour construire une agriculture de proximité, économe en énergie,  centrée sur l’alimentation locale  et non plus sur l’exportation (l’Ile-de-France exporte ainsi près de 114 810 tonnes de sa production agricole), raison de vivre des grandes exploitations céréalières franciliennes.

Paris et ses quartiers doivent favoriser l’ agriculture locale

L’agriculture de proximité, c’est d’abord privilégier les circuits courts plutôt que l’importation de denrées alimentaires à grand renfort de camions émetteurs de CO². C’est aussi encourager l’approvisionnement auprès des petits producteurs cultivant en bio plutôt que les grandes exploitations agricoles productivistes et utilisatrices d’engrais chimiques et autres pesticides.

C’est encore, permettre comme le montre cette autre présentation de l’IAU l’émergence de « nouveaux »agriculteurs et « nouveaux » citadins ; répondre aux besoins d’espace et de nature des citadins aux portes de la ville ; favoriser l’émergence de nouveaux terroirs ; tirer parti des microclimats ; réapprendre les saisons aux consommateurs pour les fruits et légumes.

Paris et ses quartiers ont un rôle important à jouer pour mettre en œuvre ces défis qui à terme doivent nous permettre de construire une ville robuste (et au delà, une région) capable de nourrir sa population en toutes circonstances sans impacter sur l’environnement et mieux encore, en restaurant non seulement celui-ci mais aussi la biodiversité.

AMAP, jardins partagés, Terre de Liens, des initiatives pour relocaliser l’agriculture

S’il paraît illusoire de pouvoir dans Paris intra muros revenir sur ce qui existait entre 1850 et 1900, une époque où la culture maraichère représentait 6% du territoire parisien procurant l’autosuffisance alimentaire des habitants, il n’empêche, nous avons les cartes en main pour changer de modèle.

Les moyens ne manquent pas, à commencer par les AMAP, le réseau Terre de liens et toute une somme d’initiatives qui fleurissent chaque jour. La soixantaine de jardins partagés parisiens dont certains produisent fruits et légumes pouvant nourrir plusieurs familles dans quelques arrondissements sont aussi un vecteur pour tourner le dos à une triste révolution héritée des années 60 : la mal nommée « révolution verte agricole ».

« Quartiers en transition » souhaite placer au cœur de son projet ce débat et entend donc promouvoir avec l’aide de tous les acteurs (associations, producteurs, commerçants, habitants…) l’agriculture de proximité. Les idées ne manquent pas et nous vous donnerons rendez-vous très vite pour en discuter avec vous.

Advertisements

Une réflexion sur “ L’agriculture, question clé des quartiers en transition ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s